Créer mon blog M'identifier

Retourner sur la première page du blog

Tout le monde se fiance, se marie... Moi, j'ai un bébé

Le 13 June 2016, 19:21 dans Mariage 6

Autour de moi, ce ne sont que des annonces de fiançailles et des faire-parts de mariage déposés dans ma boite aux lettres.

Pas l'ombre d'une bague ou d'une demande pour mon couple, on a choisi l'option "bébé" sans passer par la case fiançaille/mariage. Nous sommes cohabitants légaux (le voisin du pax français) et ça nous convient très bien!

Fiers propriétaires d'une modeste maison et de son ambicieux jardin, nous construisons au fil des ans notre vie de famille. Bien entendu, proches et familles nous questionnent sur ce "mode de vie". C'est le nôtre et nous le protégeons.

Oui, nous avons eu un enfant hors mariage mais où est le problème au XXIe siècle?

Non, je ne porte pas le même nom de famille que mon fils pourtant, j'aurai pu lui donner le mien mais nous avons choisi de donner celui de son père. Je ne trouve pas handicapant d'avoir un nom différent, j'aime bien le mien ;)

Oui, je suis une femme indépendante dans la vie pourtant j'aime mon compagnon depuis 10 ans, nous vivons ensemble depuis 8ans sans de trop gros heurts. Alors pourquoi me demanderez-vous? Pourquoi diable ne vous mariez-vous pas?

Déjà, qu'est-ce qu'une bague et un bout de papier vont changer à ma vie quotidienne? Selon moi, rien.

Je ne me suis jamais imaginée, étant petite fille, avec une robe de mariée, un bouquet lourd de 3kg et une bague autour du doigt. Je manque de romantisme? Je ne pense pas, je le place juste ailleurs ;)

De plus, vu les prix pratiqués pour la robe de mariée, le costume, la location de salle, le traiteur, le photographe, un DJ et j'en passe... je préfère investir dans ma maison, pour l'éducation de mon enfant, dans des vacances, ... Dites-moi, où est le mal? Petit Monstre, papa et moi sommes heureux ainsi et peut-être que plus tard, la question se posera quand nous aurons d'autres priorités.

En attendant, je vis ma vie de femme "célibataire/cohabitant légal" (puisqu'il faut cocher une case) ayant un bébé.

Se rendre chez l'ostéopathe avec un nourrisson

Le 9 June 2016, 12:50 dans Maternité 4

A peine Petit Monstre près de moi à la maternité (rappelez-vous, il est passé par la case néonatalogie), j'ai contacté mon ostéopathe pour lui prévoir une séance.

Mon nourrisson de 7 jours sous le bras, bien au chaud dans son cosy, je me suis rendue chez l'ostéopathe pour un check up. Faut dire que bébé était tout tordu.

Enceinte, mon médecin traitant m'avait conseillé d'aller faire un tour chez un ostéo pédiatrique afin de rectifier toutes les petites malpositions acquises durant la grossesse. Faut dire que Petit Monstre c'est très vite niché dans mes côtes (pour mon plus grand malheur...).

En plus de traiter le superbe torticolis, il a agit sur ses coliques et son reflux. De séance en séance, nous ressentions la différence... Petit Monstre était de plus en plus calme, quel bonheur!

Durant les séances qui durent 30 minutes, il était détendu, tout relaché. La pratique est douce, pas de craquements chez les bébés! On dirait un massage (je me serais bien mise à sa place!). Cependant, tous les bébés ne sont pas égaux face à la pratique, certains vont hurler et pleurer tout du long. Pas d'inquiétude, c'est normal, l'ostéopathe chez qui j'ai été m'avait prévenu que les deux cas de figure pouvaient se produire. J'ai eu de la chance.

 

Tous les bébés doivent-ils passer entre les mains d'un ostéopathe?

Bien sûr que non, ce n'est pas une obligation.
En règle général, tous les bébés peuvent se rendre chez un ostéopathe. Attention, choisissez-le formé en pédiatrie!
Un accouchement trop rapide ou au contraire trop long peuvent laisser des séquelles à bébé. Dans le premier cas, le passage de le bassin, sensé lui permettre d'évacuer les tensions musculaires et articulaires ne c'est pas suffisament produit. Dans le second cas, il y a eu complication de temps, utilisation d'outils voire une césarienne. Pour votre loulou, il en découle des douleurs invisibles à l'oeil nu et un bébé qui pleure beaucoup.

Votre nourrisson a des coliques? Du reflux? Pleurs sans raison apparente? Des troubles du sommeil? Son crâne n'est pas arrondi des deux côtés? L'ostéopathe peut vous aider!

Comment se déroule une séance d'ostéopathie?

La mission que se fixe le praticien en ostéopathie est de rétablir l’équilibre entre les muscles et les os de votre petit trésor. La séance va débuter par une sorte d’examen où il va se montrer très attentif au comportement de votre bambin. Ensuite, quelques manipulations assez spectaculaires seront peut-être pratiquées sur le corps et le crâne de bébé. Petit Monstre a eu besoin d'une séance d'ostéopathie crânienne et c'est impressionant à voir. Le praticien exerçait une pression de chaque côté du crâne afin de corriger le méplat qui se formait. C'est la seule séance où il a pleuré tout du long. A croire, qu'il préfère les massages. Pas de doute, il tient de sa maman ;)

Pour les séances dites posturales, l'ostéopathe vient placer une main sur le bassin et une autre sur le crâne, afin de suivre les mouvements des tissus du bébé. 
Une fois que votre bambin trouve une position confortable, l’ostéopathe travaillera à relâcher les tensions.
Il va ainsi rendre sa souplesse aux tissus, ce qui permet aux os de reprendre place les uns par rapport aux autres.

 Êtes-vous aller chez un ostéopathe avec votre bambin?

L'éducation transgénérationnelle : à prendre ou à jeter?

Le 2 June 2016, 10:51 dans Famille 3

L'éducation d'un enfant c'est un peu comme les circonférences des arbres; façonnée au fil des générations, des croyances, des cultures et traditions. Au final, qu'avons-nous envie de transmettre à notre petit monstre?

Vaste sujet! Surtout qu'en terme d'éducation, nous n'en sommes qu'aux prémices...

Qu'est-ce que l'éducation?

Etymologiquement, éducation signifie l'action de "guider hors de".La famille est dès lors son premier lieu d'exercice.

L'éducation d'un enfant commence dès sa naissance et jusqu'à l'âge adulte. Elle n'enseigne pas ce que l'on sait ni ce que l'on veut, on enseigne qui on est. C'est exactement ce que l'on voudrait transmettre à petit monstre. Une philosophie de vie basée sur le condensé de toute l'éducation reçue depuis la nuit des temps et qui nous a été transmise par nos parents.

Ne reste plus qu'à "choisir" notre pédagogie -je n'aime pas le mot méthode- et le tour sera joué. *On peut toujours rêver non?*
Nos deux familles pratiquaient la méthode "je laisse pleurer bébé pendant des heures", ça je sais que je ne veux pas reproduire. Heureusement, mon compagnon non plus, nous voilà déjà sur un projet éducatif commun : l'éducation bienveillante (pour ceux que ça intéresse c'est par ICI).

Au niveau de cette transmission transgénérationnelle, nous avons envie de travailler quelques valeurs comme l'importance de la famille et sa place au sein de celle-ci, le respect d'autrui et la valeur du travail.

"Le but de l'éducation est de transformer les miroirs en fenêtres" Sydney J. Harris

A cette base éducative, nous adjoindrons la valeur de l'éco-durabilité, du respect de la nature et de la vie qui nous entoure. Petit monstre a d'ailleurs un pommier dans le jardin (planté 1 mois après sa naissance) et qui sait, peut-être qu'un jour on pourra lui pendre une balançoire à son ombre.

Nous sommes tous les deux des enfants de la télé, dès notre plus jeune âge, nous passions des matinées entières devant l'écran. D'ailleurs nos familles nous disent de laisser le petit devant l'écran quand nous sommes fatigués...
TV et console sont bannies de sa chambre au profit de livres et qelques jeux en bois (type hochet, blocs de construction de toutes tailles et formes) déposés sur son tapis de sol afin qu'il puisse développer sa dextérité, son imaginaire et surtout se développer à son rythme.

"L'important n'est pas de convaincre mais de donner à réfléchir" Bernard Werber

Intéresser notre enfant plutôt que le laisser assis sur un divan à s'abrutir, très peu pour nous! Comme le dit Bernard Werber, donner à réfléchir est le plus important dans l'éducation. Nous avons donc commencer par de petits jouets de formes et de couleurs, pas à pas vers une éducation à base de curiosité et de découvertes.

------------------------------

 Cet article a été rédigé à l'occasion des #jeudiseducation

Ils vous parlent également éducation :

Voir la suite ≫