Il y a quelques jours, dans mon envie d'élever mon petit monstre selon le principe du maternage bienveillant et d'éveil harmonieux, j'ai choisi d'organiser à la maison un atelier "bébé signeur".
J'ai choisi de faire confiance à Marie-Laure Delaey de "Jeux de mains, jeux de bambins" pour animer l'atelier puisqu'elle se déplace à domicile. Gros point positif pour elle!

Nous étions 3 mamans et 1 papa, ambiance bonne enfant agrémentée des prouts des uns et des rots des autres, Marie-Laure nous apprends quelques rudiments de la langue des signes francophone belge.

Et oui, en Belgique, en France ou ailleurs sur le globe, on ne signe pas pareil.

Elle nous explique d'abord quels sont les bénéfices de cette communication.
Signer avec son enfant :

  • diminue les frustrations
  • accompagne la découverte
  • favorise le développement cognitif et psycho-moteur
  • développe une mimogestualité
  • permet une relation complice
  • renforce le lien parent-bébé
  • permet de différencier la parole et le langage
  • favorise le dialogue et les premières conversations

En effet, signer favorise l'interaction entre l'enfant et ses parents tout en développant son langage pour in fine entrer en contact avec le monde social pour appréhender le monde environnant.

Le principe est simple, le parent signe quelques mots pendant qu'il parle normalement. Les signes sont toujours accompagnés de parole.

Au cours de l'animation, 2 comptines nous sont enseignées en langue des signes. Et je peux vous assurer que les enfants sont attirés par les signes qu'on réalisaient tout en chantant. Deux se sont même arrêtés de jouer pour nous suivre en sourant de toutes leurs gencives! Un beau moment de partage.

La langue des signes est un langage en mouvement!

Ensuite vient la seconde partie de l'atelier. Un peu de vocabulaire signé! Le tout dirigé vers les enfants. Nous apprenons donc a parler "pipi-caca", animaux et légumes. Le tout étant qu'aux alentours de 10 mois, notre petit monstre et les autres enfants présents puissent se faire comprendre (c'est vers 7 mois que les bambins entrent dans la phase d'imitation).
Ce n'est pas un cours de langue des signes mais un cours de langue des signes bébé, le langage signé est plus accessible. Pas de construction de phrases mais bien des mots importants dans les phrases.

C'est comme si on surlignait des mots dans une phrase

Petit monstre et les enfants présents vont apprendre de nos mouvements et les reproduiront plus ou moins correctement. Se faisant ainsi comprendre plus facilement que par des cris et des pleurs. Le tout sans retarder l'arriver de la parole puisque le signe vient appuyer la parole de l'adulte et non l'inverse. Adieu frustration, bonjour sécurité!

J'ai été conquise par cette approche que j'ai amorcé à la fin de l'atelier puisque la clef (comme pour l'éducation en général) est la répétition. Je lui signe pour l'instant "changer la couche", "pipi", "caca", "boire du lait", "aller se laver", "aller dormir et faire de beaux rêves".
Lorsque je lui fais la lecture, mon compagnon signe a côté de moi. Sourires et rires de mon petit monstre garanti!

 

  Modalité des ateliers (peu importe l'animateur) :

  • s'adresse aux parents d'enfant de 0 à 18 mois (après, signer n'a plus de sens puisque la parole est là ou vraiment très très proche)
  • les ateliers sont accessibles aux enfants porteur d'handicap
  • motivation des parents

 

 Et vous, êtez-vous intéressée par la pratique?

Signez-vous déjà?