Depuis presque 4 mois, je ne vis que bébé, je mange avec bébé, je dors dans la chambre de bébé, je parle bébé. Bref, ma vie tourne autour de bébé. Normal me direz-vous.

Pourtant, pourtant...

j'ai envie de sortir SEULE, sans écharpe de portage ou sans poussette. Boire un petit Mojito (pardon 1L de Mojito). Parler avec des adultes, des vraies qui font des phrases complètes avec sujet-verbe-compléments. J'ai même envie de retourner au travail c'est dire...

J'ai envie de faire une après-midi shopping dans d'autres enseignes qu'Orchestra, dpam, Sergent Major, ... Non pas que les bodys et chaussures taille 17 me déplaisent... mais quand même cet escarpin là-bas me fait de l'oeil.

Le soir, je suis exténuée. Il m'arrive de pleurer (souvent) parce que du matin au soir et du soir au matin, je vis pour et à travers lui.

J'aspire à l'entrée en crèche (Ouiiiiiii, Petit Monstre a sa saincro sainte place). Faut dire que sinon, je pense que je saute par la fenêtre ... de mon rez-de-chaussée, que je l'abandonne au fin fond de sa chambre... avec moi accrochée au babyphone!

Il m'arrive de me dire qu'en fait, j'ai fait une erreur en voulant tomber enceinte. Que finalement, nous étions bien son papa et moi, seul dans notre "home sweet home" sans pleurs ni cris. Que mon intérieur était propre, rangé et sentait bon les bougies aux fruits des bois, ... Alors que maintenant, il ressemble à une explosion de couleurs et d'affaires de puériculture.

Puis Petit Monstre me sourit de toute son absence de dents et je fonds comme neige au soleil (un soleil de canicule!).Et j'oublie tout la seconde qui suit.

Je suis amoureuse de ce petit mec de 64cm qui ressemble tant à son papa.