Depuis son 10ème jour de vie, Petit Monstre a des coliques. On m'avait donc conseillé de masser mon petit bout de chou. Ignorante du sujet, je pensais masser son petit ventre point barre.

A ses 5 mois, j'ai eu l'occasion de profiter d'une séance découverte du massage pour bébé. Le vrai, le complet! Pas mon semblant de massouille de ventre.

En plus de renforcer le lien mère-enfant; père-enfant, le massage contriburait au bon développement de bébé.
Ah bon? J'ai appris quelque chose... D'où la rédaction de cet article "bien-être bébé" et parents finalement.

Les bienfaits du massage sur bébé (entrons un peu dans le vif du sujet)

Sans surprise, le massage permet d’établir une communication affective entre nous (ses parents, tu en doutais?) et bébé. Par le toucher, de nombreux sentiments et émotions peuvent être échangés. La preuve, les gestes tendres favorisent la stimulation de l’ocytocine, l’hormone de l’attachement et du bonheur (la même qui fait monter le lait dès la naissance et qui nous donne les contractions ainsi que l'euphorie qui suit si si!).

 

D’autre part, le massage permet aussi à l’enfant de prendre conscience de son propre corps. Cela se fait autant par le toucher, que la parole. L'instructrice (reconnue par l'association belge de massage pour bébé) nous a recommandé grandement d’accompagner les gestes d’explications.

 

Enfin n’oublions pas l’aspect thérapeutique du massage, ce qui m'a ammené vers cet atelier... Certains gestes ont la capacité d’apaiser les douleurs comme celles causées par les coliques, la poussée des dents ou encore de faciliter la digestion. A la clef, réduction du temps de pleurs en plus de passer un moment magique et intense avec son bébé.
Il semblerait que les caresses stimulent les muscles et la circulation sanguine.

Place au massage

Le massage s'effectue quand bébé est calme et réceptif (avant une sieste ou au moment du coucher sont deux moments appropriés), dans une pièce chauffée à minimum 23° et surtout tranquille. Installer bébé en sécurité sur sa table à langer ou au sol sur une couverture toute douce.

Pour que le massage bébé devienne un rituel, n’hésitez pas à soigner l’ambiance : lumière tamisée, comptines et présence des deux parents. À partir de ce moment-là, le massage peut être prodigué. Enduisez vos mains (vierges de tout bijoux et propres) d’huile adaptée aux nourrissons et réchauffez-les avant d’entamer les premiers mouvements.

La notion de base est de masser au rythme de l'enfant. Il s'agit d'un moment de détente, hors de tout stress pour bébé et nous.

Personnellement, avant la sieste et au moment du coucher Petit Monstre est tout sauf calme, il décharge la tension de la journée et pleurs beaucoup. Du coup, nous avons choisi de le masser après son bain sur la table à langer.

Au début, il ne se laissait faire que durant 10 min puis 15min et maintenant, les massages sont de plus en plus longs (nous avons choisi de ne pas dépasser les 20min) et agréable. Petit Monstre nous sourit tout du long et gazouille même. L'échange en est intense et débordant d'amour. Un vrai régal pour nous trois.

Nous n'utilisons pas forcément une huile de massage spécial nourrisson. Comme Petit Monstre a une peau atopique, nous devons l'enduire de crème (prescrite par notre pédiatre), nous utilisons donc cette crème lors de nos massages.

Pratiquez-vous le massage pour bébé? Qu'en pensez-vous?


J'ai participé à un atelier massage auprès de Laurence de Préambulle. Je vous conseille ses ateliers qui se déroulent dans la bonne humeur et sans prise de tête.